Danser la salsa

Origine de la danse Salsa

La salsa est une fusion de plusieurs styles musicaux, on y retrouve principalement un mélange de musiques afro cubaines et de jazz. La salsa a émergé courant des années 60/70 aux Etats-Unis grâce à la communauté hispanophone de New York originaire de plusieurs pays comme Cuba, porto Rico, Panama, Colombie, Venezuela ou république dominicaine. La salsa est un mélange de plusieurs cultures, ce n’est pas uniquement qu’une danse cubaine, mais plutôt une musique et danse qui représente le monde latino dans sa diversité.

La Salsa prend son inspiration sur d’autres styles comme le Mambo, la pachanga ou le Cha Cha Cha et a été ensuite développée par des artistes cubains et Caraïbéens vivants à New-York. De nombreux cubains qui ont fui le régime de Fidel Castro se sont installés à Miami en Floride et ont pris la Salsa comme un symbole de liberté pour lutter contre le régime de Castro.

Après son développement aux états Unis, la salsa est devenue un symbole dans les caraïbes et dans d’autres pays Sud-Américain, en Colombie par exemple où la ville de Cali est devenue une des villes au monde où l’on danse le plus la Salsa.

Maintenant que nous connaissons l’origine de la salsa, nous allons nous intéresser aux différents styles de Salsa. Les écoles et les professeurs utilisent souvent des termes différents, nous allons essayer de vous donner un maximum d’informations pour vous aider à faire votre choix lorsque vous souhaitez apprendre la salsa.

Le style le plus courant en France est la Salsa Cubaine, vous trouverez plus de soirées et de personnes qui savent danser la cubaine. A l’étranger le style le plus répandu est la Salsa Portoricaine, mais attention ce terme n’est pas utilisé à l’étranger, nous parlons plutôt du style L.A (Los Angeles) et du style New York qui est une autre variante.

Salsa cubaine 

Le vrai nom de cette danse est le casino, qui vient de l’endroit principal à la Havane où cette danse a vu le jour dans les années 50. Quelques années plus tard, le mot commercial « salsa » a pris la place mais en aucun cas la salsa est un genre musical.

Le casino est une danse festive, très convivial, d’ailleurs l’un des formats les plus connus est la Rueda de Casino. Lors d’une Rueda, plusieurs couples dansent en cercle et le but est de changer de partenaire pendant la même danse, le meneur est celui qui guide les autres couples en disant les pas de salsa ou les figures à faire. Ce modèle est presque unique, nous ne le retrouvons pas dans les autres styles de danses. Vous aurez certainement l’occasion de faire une Rueda de casino lors d’un cours de Salsa Cubaine, malheureusement il sera difficile d’en faire pendant une soirée dansante par manque de place.

Ce type de danse est fait aussi pour les personnes qui veulent une danse qui laisse de la liberté dans les mouvements et les déplacements.  Il n’est pas rare de voir le danseur lâcher sa partenaire pour que tous les deux fassent des pas individuels de ce que les instruments sont en train de leur indiquer.

Comme dit précédemment, la salsa cubaine est très présente en France, vous trouverez de nombreuses soirées proches de chez vous. Lorsqu’une personne vous proposera d’aller en soirée Salsa, vous devez comprendre qu’il s’agit de la salsa cubaine. Généralement les personnes démarrent en Salsa Cubaine, car plus accessible, pour ensuite commencer l’apprentissage des autres styles.

Salsa portoricaine – style L.A ou New York

La salsa portoricaine comme elle est appelée en France se danse sur une ligne contrairement à la cubaine qui se danse en rond. Pour les débutants qui souhaitent apprendre la salsa portoricaine, il faut savoir que le fait de danser sur une ligne permet de faciliter la compréhension des déplacements et d’atteindre un haut niveau mais pour cela vous devez fournir beaucoup d’effort.

L’une des particularités de la salsa portoricaine sont les jeux de jambes que nous appelons également Shines. Mais la différence la plus importante est que la danseuse est mise en valeur et la technique est plus élaborée que la salsa cubaine, car elle possède un nombre de pas et de figures presque infinies. Vous pouvez apprendre la salsa portoricaine pendant des années, et pour les filles vous allez moins vous ennuyer lors de vos cours de danse. En effet pour maitriser la salsa portoricaine vous devez fournir des efforts contrairement à la cubaine où le fait de suivre le guidage du danseur peut être suffisant.

Nous retrouvons en salsa portoricaine deux styles, le style L.A qui se danse sur le temps 1 du morceau et le style de New York qui se danse sur le temps 2 de la musique. Le premier style est beaucoup plus dynamique que le second.

Pour résumé la salsa portoricaine est beaucoup plus technique, si vous recherchez plus de sensualité et de douceur nous vous préconisons de choisir cette danse car elle sera plus esthétique dans son apparence.

Salsa colombienne

C’est le style que nous retrouvons le plus en Amérique du sud, d’ailleurs ce style est parfois aussi appelé Salsa de Cali ou Salsa Caleña. Les jeux de jambes sont plus techniques et les pas s’exécutent avec une rapidité plus élevée que pour les autres styles. Avec un niveau plus avancé, les danseurs peuvent faire également des acrobaties, ceci qui rend la danse très spectaculaire. Si vous souhaitez voyagez en Amerique du sud, nous vous invitons à prendre des cours dédiés à la Salsa Colombienne car il y a une différence importante avec les styles que nous dansons en Europe. 

Cours de salsa

Nous vous invitons à vous inscrire à des cours de Salsa si vous souhaitez avoir une progression rapide. Si vous souhaitez trouver facilement des soirées en France vous devez absolument démarrer par la Salsa Cubaine qui est très accessible pour les débutants.

Par contre si vous avez pour objectif de danser à l’étranger, il sera plus pertinent d’apprendre la salsa portoricaine qui a plus de succès dans les autres pays.

Et enfin si vous avez pour but de voyager en Amérique du Sud, nous vous invitons à découvrir le style colombien, mais il faudra réussir à trouver des clubs proches de chez vous qui font ce type de danse, ce qui sera plus difficile.

Dans les grandes villes françaises, vous aurez facilement la possibilité de trouver des soirées Salsa, et l’avantage c’est que vous pouvez trouver des lieux selon votre niveau. Lorsque vous débutez, ne choisissez pas une soirée avec des personnes qui ont beaucoup d’expérience, c’est le bon moyen de vite se décourager. Si vous êtes une femme, vous aurez plus de facilité à danser même si vous êtes débutante, car un bon danseur pourra vous guider et faciliter vos déplacements.

A noter qu’il y a une grande différence entre le style décontracté que l’on retrouve dans les clubs ou bars et le style très sérieux utilisé dans les chorégraphies des écoles de danse professionnelles.

Une petite astuce avant de démarrer l’apprentissage de la Salsa, est d’apprendre les pas de bases chez vous avec des tutoriels sur Youtube par exemple. Vous allez gagner du temps, et l’avantage est que vous n’aurez pas besoin d’un partenaire de danse pour apprendre les pas de bases.

Leave a Reply